french
IGP - Vin de Pays du Périgord

En cliquant sur OK, vous serez redirigé vers notre site partenaire de vente en ligne.

Le Vin de Domme et les vignerons des Coteaux du Céou

Nos vignes se situent sur les sur les coteaux du céou, petite rivière affluente de la Dordogne, à une altitude s’échelonnant entre 200 et 300 mètres. C’est cette si charmante et capricieuse rivière qui a donné son nom à notre cave coopérative. Du haut de la Tour Panoramique se dévoile une partie de nos vignes, le paysage jusqu’à Domme et au delà et en contre bas le Céou.

Depuis 2012 nous intégrons la grande famille de  l’Identité Géographique Périgord, « IGP », sous dénomination « Vin de Domme », auparavant Vin de Pays, regroupant les terroirs de l’ensemble des communes du canton de Domme et de deux communes riveraines.

C’est à ces Vignerons des Coteaux du Céou que l’on doit le renouveau du Vin de Domme, son logo et l’empreint du Terroir.

L'organisation

 

Elle s’articule autour de 3 entités :

  • La Cave Coopérative des Vignerons des Coteaux du Céou (SCA).
  • Le Groupement d’Employeur des Coteaux du Céou (GEA).
  • La Coopérative d’Utilisation des Matériels Agricoles des Coteaux du Céou (CUMA)

.

Loading the player...
Vidéo de présentation de la cave - voir version longue

La Cave Coopérative, structure de gestion et de production du Vin de Domme, regroupe les apports de ses viticulteurs; au-delà de la production ceux-ci simpliquent fortement au travers de permanence au chai, de participations à des marchés de producteurs locaux comme Bouzic, des manifestations et aussi des travaux à la cave comme l’embouteillage.

Le GEA des Coteaux du Céou assure l’appui de main d’œuvre aux viticulteurs pour les divers travaux relatifs à la vigne (taille, épamprage, relevage, suivi sanitaire, etc.) et la cave coopérative pour les différents travaux du chai (vendange, suivi vinifications, mise en bouteilles, etc.).

La CUMA des Coteaux du Céou grâce à sa branche « viti » permet de mutualiser le matériel spécifique viticole sur les exploitations adhérentes.

Ce sont quatre salariés, en soutien aux viticulteurs, qui aux travers de cette organisation contribue au développement et rayonnement du Vin de Domme.

Retour en haut

La vigne et le Chai

 

Dès le départ de cette aventure ces participants ont du et su s’adapter aux évolutions liés au projet.

C’est dans une vieille grange mise à disposition, que l’Association des Amis du Vin du Pays de Domme, la CUMA et les premiers viticulteurs ont vinifiés les premières grappes de la vigne pilote. Mais très vite, une structuration s’est mise en place avec la création en 1998 de la cave coopérative des Vignerons des Coteaux du Céou et il devenait urgent d’avoir un outil collectif performant.

C’est dans cette démarche que la toute jeune Communauté de Communes du Canton de Domme et l’Association des Amis du Vin du Pays de Domme, lance l’idée de la construction d’un chai. Se fut fait aussi en 1998 : le Vin de Domme renaît.

Le Chai, outil mis à la disposition par location à la coopérative, à été conçu pour valoriser l’image du Vin de Domme et assurer une production qualitative grâce à des équipements fonctionnels. C’est aussi et surtout un espace de vinification équipé en cuve inox thermorégulées. Un chai à barriques souterrain accueillant 48 barriques de 400L.

Nous utilisons exclusivement des barriques en chêne français, provenant de la forêt de Tronçais ou du centre de la France. Les barriques sont réformées au bout de trois/quatre ans, et l’élevage est d’une durée minimale de 12 mois.

Retour en haut

Le vignoble et la viticulture

 

Aire Géographique : Les 14 communes du Canton de Domme, Campagnac les Quercy, Salviac (46).

Terroir : Sol argilo-calcaire superficiel, issu d’une roche mère calcaire, appartenant aux étages du « Kimméridgien et du Portlandien » (Jurassique supérieur).

Surface : 20 ha en production

Cépages :

  • Merlot 53%
  • Cabernet Franc 36%
  • Malbec 6%
  • Chardonnay 4%
  • Sémillon 1%

Viticulture :

  • Densité de plantation : 4000 pieds/ha
  • Taille en Guyot simple et double
  • Nous somme engagés dans une agriculture plus respectueuse de notre environnement

12 ha sont traités avec du Cuivre et du Soufre, comme en Bio, en se laissant le choix de revenir sur du conventionnel en cas de conditions particulières (organisation du travail, pression des maladies, etc.).

Le désherbage sous le rang se fait chimiquement, et mécaniquement depuis 2012 sur 9 ha, grâce à un inter-cep.

Le désherbage inter rang se fait uniquement avec un cultivateur 1 rang sur 2, ou tous les rangs, suivant les conditions des parcelles.

La disparité des terroirs, le potentiel de chaque parcelle, et la sensibilité des viticulteurs, expliquent que nous n’ayons pas de méthodes culturales globales.

Cahier des charges : Nous effectuons un suivi qualité rigoureux, effectué par une commission composée de techniciens, de viticulteurs, et de membres de l’Association des Amis du Vin de Domme.

Cette commission « vigne » passe 2 à 3 fois par an dans toutes les parcelles pour conseiller les viticulteurs, et contrôler le respect du cahier des charges de la Cave Coopérative.

Nous avons un cahier des charges qui établit trois contrats : Entrée de gamme (Cuvée Rosé et Gourmandise), Milieu de gamme (Cuvée Tradition) et Haut de gamme (Cuvée Périgord Noir, Mono Cépage et « Lo Doma »). Chacun de ces contrats a des règles précises de production :
 

  • Entrée de Gamme 80 hl / ha maxi, Milieu de Gamme 60 hl / ha maxi, Haut de Gamme 45 hl / ha maxi ;
  • Degré alcoolique probable mini et maxi,
  • Conditions de récolte, état sanitaire de la vendange,
  • Différents travaux de la vigne (épamprage, ébourgeonnage, état du feuillage, éclaircissage, palissage etc.).

La Cave Coopérative aiguille chaque viticulteur dans le choix des contrats, en fonction des besoins et de leur faisabilité.

Retour en haut

La vendange et la vinification

 

Les vendanges sont manuelles et mécaniques (50/50). Tous les apports sont pesés grâce à un conquet. Ce poids est la base du calcul pour la rémunération des viticulteurs.

Les vendanges ont toujours le même ordre chronologique. On commence par la récolte des vignes (chardonnay et sémillon) destinées à faire le Blanc, puis les vignes (merlot, cabernet franc et malbec) destinées à faire les deux Rosés, et, pour finir, par les vignes (merlot, cabernet franc et malbec) destinées à faire les différentes cuvées de Rouges.

Pour les Rouges, nous dégustons les raisins de toutes les parcelles, afin de définir des lots (parcelles) homogènes de qualité. Ces lots définis permettent d’organiser les vendanges entre chaque viticulteur, et de faire des vinifications parcellaires. Les lots homogènes de qualité permettent d’exprimer au mieux le potentiel de chaque parcelle.

Les blancs sont vinifiés et élevés en barriques neuves de 400 litres. Tous nos rosés sont issus d’un pressurage direct, vinifiés et élevés en cuves INOX. Pour les rouges, la cuvée Périgord Noir est la seule à être élevée en fût de chêne.

La vinification est suivie par Guillaume BRUJON, maître de chai en collaboration avec le laboratoire d’œnologie THIOLLET.

Pour plus de renseignements sur la vinification des vins, allez voir les fiches produits de nos vins.

Retour en haut